Le projet pédagogique


Contribuer au développement de la personne et à son épanouissement, à travers les Arts du Cirque, en exploitant ses capacités corporelles, son expression et sa créativité par : 

- Un enseignement non compétitif, stimulant et accessible à tous.

- Une approche ludique, suscitant l’imaginaire et la créativité.

- Le développement d’un apprentissage progressif et adapté à tous dans le respect des règles de sécurité.

- Un travail individuel et collectif basé sur la bienveillance et la confiance en l’autre.

- La découverte de l’univers du Cirque

- Des liens avec le Cirque Professionnel et d’autres Arts (théâtre, danse, musique…)

- La convivialité et l’offre de ressources dans le domaine des Arts du Cirque


Compétences motrices/psychomotrices (Savoir-faire)

- Développer la conscience du corps par le mouvement

- Développer l’expression motrice à travers le mouvement.

- Développer les qualités psychomotrices dans la relation Espace/Temps.

- Développer la coordination globale et segmentaire, l’équilibre, le rythme. 

Capacités relationnelles (Savoir être/Savoir devenir) 

Développer la Sociabilité 

- Apprendre à respecter autrui, à voir et regarder l’autre mais également à être vu et à accepter le regard des autres.

- Apprendre à travailler en groupe.

- Apprendre les uns des autres pour qu’ainsi naissent le contact, le respect, la confiance et l’entraide.

- Apprendre à l’enfant la sécurité, les règles de vie commune, le respect du matériel, de l’espace, de son corps et celui de l’autre. 

Développer l’expression et la communication 

- Stimuler l’expression libre et spontanée, l’écoute, le langage et la communication sous toutes ses formes.

- Oser, être capable de s’exprimer dans un langage verbal et non verbal.

- Instaurer un climat de confiance qui permet à chaque enfant d’exprimer ce qu’il veut, ce qu’il a envie de communiquer ou de donner. 

Développer la créativité 

- La Créativité des enfants se trouve dans une recherche sur l’utilisation du matériel et dans la liberté du jeu et de l’imaginaire.

- Ouvrir des champs pour permettre à l’enfant d’explorer ses limites, ses plaisirs, ses sensations.

- Susciter le monde imaginaire par le récit, le jeu symbolique, le mouvement, le matériel.